AVIS D'EXPERT
Jim Goodnight, CEO de SAS

La curiosité, la programmation et les enfants

 

Faire avancer le monde

Chez SAS, nombre de nos projets en matière d'éducation s'appuient sur la curiosité naturelle des enfants. De GatherIQ aux solutions gratuites de formation à SAS, nous permettons aux jeunes générations d’utiliser la technologie et d’en découvrir son immense potentiel.

SAS a été l'une des entreprises fondatrices de l’association Computing in the Core, devenue le groupe Code.org, qui œuvre en faveur de l'enseignement de l'informatique. Chaque année, SAS participe aux projets Hour of Code de l’association Computer Science Education Week, pour former les enfants à la programmation pour piloter le robot Sphero g.

Postes de programmeurs


Une progression deux fois supérieure à la moyenne nationale

Pourtant, Il n'y a pas assez de diplômés pour occuper ces postes dans l'industrie, les organisations à but non lucratif et le secteur public. Les personnes qui souhaitent servir la société peuvent trouver une carrière à la hauteur de leur vocation. Mais il faut bien commencer quelque part.

Albert Einstein attribuait son succès non pas à son incontestable génie, mais à sa curiosité. Quelle vision éloquente du potentiel humain !

Chez SAS, la curiosité guide toutes nos actions


Et nous encourageons nos collaborateurs à avoir l’esprit curieux. C'est ce qui a conduit Jared Petersen, en charge de nos services de développement en analyse textuelle et en informatique cognitive, à analyser l'IRM qu'il a passée après un grave problème de santé. Aujourd'hui, son équipe met l'IA au service de l'imagerie médicale pour améliorer la prise en charge des maladies.

C'est également la curiosité qui a poussé Ed Summers, directeur de l'accessibilité chez SAS, à étudier comment le son pouvait restituer des diagrammes et des graphiques pour les malvoyants. Les travaux de son équipe ouvrent des perspectives dans les domaines de la data science et de l'analytique à des étudiants ou des personnes qui n'auraient peut-être jamais envisagé ce type de carrières.

Quant à moi, la curiosité m'a donné l'envie d'étudier l'informatique après avoir vu une machine à écrire IBM Selectric écrire toute seule. Il fallait que je comprenne comment ça marchait. Je me suis inscrit au seul cours d'informatique qui existait en Caroline du Nord à l'époque, et c'est ce qui a guidé ma carrière. Jim Goodnight CEO SAS

L’importance de l’éducation

L'éducation donne à chaque nouvelle génération le pouvoir de modifier le champ des possibles. Partout dans le monde, SAS soutient des actions éducatives qui favorisent l'apprentissage pour tous et constituent une communauté mondiale d’innovateurs.