Siemens Healthineers et Octo Telematics choisissent SAS for IoT Analytics pour améliorer le soin aux patients et la sécurité des conducteurs

SAS s’allie également avec Cisco pour créer un laboratoire d’innovation dédié à l’IoT en Australie.

Siemens Healthineers, un leader mondial de la technologie médicale, utilise les fonctions d’apprentissage automatique et d’Internet des Objets (IoT) de SAS pour analyser les données urgentes générées par ses systèmes dans le monde entier. Ces données proviennent d’un large éventail de dispositifs comme les systèmes d’IRM (imagerie par résonnance magnétique) et TDM (tomodensitométrie). SAS aide à prédire les problèmes éventuels et les interruptions potentielles des équipements, plusieurs jours avant une panne.

« Notre objectif est de maximiser la disponibilité de notre matériel médical sur le site du client » déclare le Dr Mirko Appel, Head of Analytical Services, Customer Services, chez Siemens Healthineers. « Notre système analytique reçoit chaque jour des centaines de données de capteurs, dont une part importante n’est que semi-structurée. L’analytique automatisée et évolutive est essentielle pour nous aider à améliorer les décisions en matière de fourniture de service et à encourager activement la digitalisation de la santé. SAS nous aide à optimiser nos processus, à économiser des pièces de rechange et à réduire les délais de dépannage. »

Des entreprises comme Lockheed Martin, Octo Telematics et Western Digital ont également choisi SAS pour extraire de précieuses connaissances d’énormes volumes de données créées par des dispositifs connectés.

« Traditionnellement, l’IoT est associé à des initiatives comme les smart grids, les villes intelligentes et les usines connectées, mais plus nous parvenons à extraire de la valeur de l’analyse des données issues de capteurs, plus le cercle des secteurs impliqués s’élargit » commente Jason Mann, Vice President of IoT chez SAS. « Essentiellement, Siemens Healthineers utilise la puissance analytique pour permettre aux établissements cliniques d’améliorer leur productivité. »

Jason Mann ajoute que la division IoT de SAS continuera de se concentrer sur plusieurs secteurs, parmi lesquels figurent la production, la santé, l’administration et les assurances.

Les assureurs automobiles analysent également les données issues de l’IoT

Basée à Rome, Octo Telematics fournit des services analytiques et big data aux secteurs de l’assurance et de l’automobile. La société collecte chaque minute des données de conducteurs équivalant à plus de 190 000 kilomètres parcourus, dont des informations sur l’utilisation du véhicule (comme la vitesse d’accélération et de freinage du conducteur) et les données d’accidents. Cette énorme quantité de données lui a permis de créer la plus grande base de données sur les comportements de conduite dans le monde.

« Octo contribue à transformer le secteur de l’assurance à l’ère du consommateur connecté » explique Gianfranco Giannella, COO chez Octo Telematics. « Nos solutions aident les assureurs à proposer des polices plus précises tout en sécurisant les routes et les comportements de conduite. Obtenir des connaissances par le biais des outils analytiques de SAS est au cœur de notre activité. En passant des données statiques aux données dynamiques ou en streaming, les assureurs peuvent bénéficier de ce que nous appelons "l’Internet des objets assurables" ».

Octo Telematics collabore avec SAS pour fournir des services analytiques multidimensionnels et en temps réel comme le scoring des risques. Ces services aident les compagnies d’assurance à mieux évaluer les risques, à estimer rigoureusement leurs primes et à évaluer précisément les accidents. Grâce à des incitations visant à améliorer le comportement de conduite, les assureurs peuvent encourager les conducteurs prudents et mettre en place des interactions plus pertinentes avec leurs assurés.

SAS et Cisco accompagnent l’University of Technology de Sydney dans la création d’un laboratoire d’innovation dédié à l’IoT

SAS et Cisco vont contribuer à la création d’un laboratoire d'innovation sur l’IoT, dédié à la fois à l’enseignement et à la recherche, au sein de l’University of Technology de Sydney, en Australie. Celui-ci tirera parti de Cisco SAS Edge-to-Enterprise IoT Analytics Platform qui combine l’ensemble du matériel et des logiciels nécessaires à l’analyse des données IoT pour éviter aux clients d’avoir à bâtir une plateforme complète. Le nouveau laboratoire explorera la manière dont les données edge générées par des appareils connectés peuvent être collectées et analysées pour améliorer les prises de décision. Les premières recherches se concentreront sur l’énergie, la production, l’agro-industrie et la santé.

Pour en savoir plus, consultez la page SAS Analytics for IoT.

Cette annonce a été réalisée dans le cadre de SAS Global Forum, la plus grande conférence mondiale dédiée à l’analytique, réunissant sur site et en ligne plus de 30 000 entreprises et utilisateurs.

A propos de SAS

SAS est le leader de l’analytique. Grâce à ses logiciels innovants pour l’analytique, la business intelligence et le data management ainsi que ses services associés, SAS aide ses clients sur 83 000 sites à prendre rapidement les meilleures décisions.  Depuis 1976, SAS donne à ses clients dans le monde entier The Power to Know®.
La filiale française, créée en 1983, a déployé les solutions SAS sur plus de 3 300 sites.

Rejoignez SAS sur les réseaux sociaux et restez informés :
Twitter@SASFrance
- LinkedIn - Facebook

Site web : www.sas.com/france

Contact presse :

Back to Top