SAS signe sa 40ème année de croissance avec un chiffre d’affaires 2015 de 3,16 milliards de dollars

Lutte contre la fraude, gestion des risques et cyber-sécurité accompagnent cette 40ème année de succès et d’innovation

SAS, leader de l’analytique, annonce un résultat d’exploitation mondial 2015 de 3,16 milliards de dollars, soit une hausse de 6,4 % en taux constant (2,3 % en U.S. dollars). En outre, les nouvelles ventes de logiciels ont augmenté de 12 % en taux constant  (8 % en U.S. dollars). Ces résultats attestent de l’intérêt pour les outils analytiques de SAS® et particulièrement de la demande croissante de solutions analytiques dédiées à la gestion des risques, à la détection de fraude et à la sécurité,

« Depuis 40 ans, SAS aide ses clients à changer le monde grâce à l’analytique », déclare Jim Goodnight, CEO. « En tant que leader de ce domaine, nous restons la référence vers qui se tournent les professionnels à la recherche d’expertise et de solutions décisionnelles sans égales. »

Un élan au niveau mondial

SAS a enregistré une forte croissance de ses revenus dans le monde entier. On a assisté, dans la plupart des régions, à une croissance à deux chiffres des revenus liés aux nouvelles ventes, illustrant ainsi la réussite des efforts de globalisation de SAS entrepris au niveau mondial. En plus de l’élan apporté par les nouveautés en matière de risques, fraude et sécurité, la croissance enregistrée sur les technologies traditionnelles de SAS, comme le data management, les outils analytiques et de business intelligence, s’est développée dans l’ensemble des régions.

Les services financiers, les services publics et l’assurance sont les secteurs ayant le plus contribué au chiffre d’affaires de SAS. Parmi les clients de ces secteurs, l’éditeur cite Bank of America, HSBC, la compagnie d’assurance allemande Munich Re, la banque commerciale irlandaise permanent tsb, ainsi que des organismes de service public américains tels que la Police Fédérale du Delaware et l’agence d’aide à l’enfance du Comté d’Orange en Californie.

La plus forte croissance a été enregistrée dans les secteurs de la banque, de l’industrie manufacturière, de la grande distribution et des services.

De nouvelles opportunités portées par le cloud et l’Internet des Objets (IdO)

SAS étoffe sa gamme d’offres dédiées au cloud, aux technologies mobiles et à l’Internet des Objets. La solution SAS Cloud Analytics s’est rapidement imposée et est désormais utilisée dans plus de 70 pays.

D’ici 2020, 40 millions d’objets connectés devraient être présents sur le marché. L’Internet des Objets permettra d’accélérer les progrès de la science et de rendre les villes « intelligentes », domaine pour lequel les experts voient en SAS un acteur majeur. Avec une telle connectivité, les opportunités d’innovation se multiplient, ce qui en contrepartie entraîne la prolifération des risques d’attaques informatiques. Pour y faire face, SAS a lancé en 2015 l’offre SAS Cybersecurity.

Une innovation permanente pour répondre toujours mieux aux besoins des clients

Selon les conclusions des analystes, SAS dispose de « solutions d’analyse prédictive qui offrent pratiquement toutes les fonctionnalités qu’un data scientist ou un utilisateur métier pourrait souhaiter. » Cette richesse est le fruit de l’engagement de l’éditeur sur le plan de l’innovation. En 2015, la société a réinvesti 25 % de son chiffre d’affaires global dans la Recherche & Développement, soit près de deux fois plus que la plupart des principaux acteurs du marché.

« Nous avons toujours réinvesti une part importante de nos revenus dans la R&D. Cette année encore, le fait d’y consacrer un quart de notre chiffre d’affaires nous a permis de rester à la pointe de l’innovation en matière d’analytique, mais aussi de conserver notre place de leader sur nos principaux marchés », déclare Randy Guard, CMO de SAS.

Les clients tirent parti des logiciels de SAS de nombreuses façons. Et en 2015, sont arrivées de nouvelles solutions :

  • SAS Cybersecurity pour détecter les activités des cyber pirates en temps réel.
  • SAS Event Stream Processing pour analyser des millions d’événements par seconde.
  • SAS Data Loader for Hadoop qui simplifie la gestion des données dans la fameuse architecture big data.
  • SAS Factory Miner qui introduit des fonctionnalités automatisées de développement, de sélection et de déploiement de modèles, ainsi que des techniques de machine learning (algorithmes d’apprentissage automatique).

En plus de ces innovations, le portefeuille de solutions déjà très complet de SAS a permis d’aider les entreprises à améliorer le quotidien des populations. Grâce à SAS Visual Analytics (14 000 licences actives dans le monde), l’Organisation internationale pour les migrations a pu identifier les abris présentant des risques pour les réfugiés, et a permis de mieux distribuer les ressources pour offrir un toit à des milliers de victimes du tremblement de terre survenu au Népal. 

Grâce à ces innovations, ce sont 1 800 nouveaux clients qui se sont équipés de SAS, et ont rejoint les 80 000 sites clients qui utilisent SAS aussi divers que Lenovo ou les Orlando Magic. Ce nombre de nouveaux clients, les efforts investis dans la qualité et le service client ont d’ailleurs contribué à faire de SAS le leader en matière de satisfaction et de fidélité client, ainsi que d’intentions d’achat, selon le cabinet de recherche Temkin Group.

Un réseau de partenaires pour diffuser plus largement ses solutions

En 2015, les partenaires de SAS ont contribué à 30 % des nouvelles ventes et à près de 50% des ventes à plus forte valeur. Le réseau de distributeurs de l’éditeur a été particulièrement actif. Depuis le début de sa collaboration avec Arrow Electronics, SAS a recruté plus de 150 revendeurs. Un premier accord OEM a été signé avec Toshiba Global Commerce Solutions, et les premiers Managed Analytic Services Providers (MASP ou fournisseurs de services analytiques gérés) ont été recrutés. Ces accords visent à faciliter la mise en œuvre des technologies SAS de façon à répondre au plus près aux besoins de chaque client et de chaque utilisateur.

En 2016, SAS vise encore plus loin

Les analystes ont nommé SAS leader de la business intelligence agile, et IDC [1] a récemment publié dans un rapport que l’entreprise détenait 33,3 % du marché de l’analytique avancée et de l’analyse prédictive. Une part de marché supérieure à celle des 9 autres concurrents cités, dont la part de marché cumulée s’élevait à 24,5 %. SAS a été également reconnu par les analystes comme leader de la gestion des données, de la détection des fraudes, des solutions analytiques pour la grande distribution, de la connaissance client, de la business intelligence et de l’analytique en général.

SAS va continuer à innover et se développer dans l’analytique en mode cloud et en analytics-as-a-service, et bien sûr dans ses solutions de Business Intelligence et de visualisation de données, de gestion des données, connaissance client, détection des fraudes, sécurité et gestion des risques. SAS va prochainement proposer des versions améliorées pour l’analyse des big data.

En 2016, SAS va accentuer son développement, recruter des commerciaux et créer de nouveaux centres de contact à Dublin et dans la région Asie-Pacifique. Aux États-Unis, une nouvelle agence va s’ouvrir à Détroit afin de soutenir la croissance du marché de la construction automobile, et des travaux vont bientôt commencer pour ériger un nouveau bâtiment sur le campus de son siège mondial à Cary, en Caroline du Nord.

Un engagement en faveur de l’éducation pour répondre aux besoins de compétences

SAS propose des formations à l’analytique par le biais de son programme SAS Analytics U en partenariat avec de nombreux lycées et universités. Ce programme qui s’est rapidement popularisé grâce à sa gratuité constitue l’un des nombreux leviers actionnés par l’éditeur pour remédier à la pénurie de compétences dans le domaine de l’analytique. Les solutions SAS University Edition et SAS OnDemand rencontrent toutes deux un succès grandissant, avec plus de 520 000 téléchargements et inscriptions. Plus de 45 000 personnes se sont déjà inscrites à des cours d’apprentissage en ligne.

Enfin, avec le récent lancement de SAS Academy for Data Science, les candidats peuvent se former pour acquérir des compétences en matière de gestion des big data, d’analytique avancée, de machine learning et de visualisation de données, et obtenir leurs certifications de SAS Certified Big Data Professionals et SAS Certified Data Scientists.

[1] Worldwide Advanced and Predictive Analytics Software Market Shares, 2014: The Rise of the Long Tail, IDC No. 257344, juillet 2015.

 

A propos de SAS

SAS est le leader de l’analytique. Grâce à ses logiciels innovants pour l’analytique, la business intelligence et le data management ainsi que ses services associés, SAS aide ses clients sur 83 000 sites à prendre rapidement les meilleures décisions.  Depuis 1976, SAS donne à ses clients dans le monde entier The Power to Know®.
La filiale française, créée en 1983, a déployé les solutions SAS sur plus de 3 300 sites.

Rejoignez SAS sur les réseaux sociaux et restez informés :
Twitter@SASFrance
- LinkedIn - Google+ - Facebook

Site web : www.sas.com/france

Contact presse :

Back to Top