Système / Environnement Windows®

Liens utiles

Articles parus

Installations


Performances

  • Comment améliorer les temps d'exécution sous SAS ?  - Septembre 2010 - SAS 9.1 et 9.2 Lire 
  • Optimiser le temps d'exécution d'un tri sur son poste personnel - Février 2007 - SAS 9.1 Lire


Autres sujets


FAQs

  • Comment conserver le dernier répertoire utilisé pour ouvrir et sauvegarder ses fichiers SAS même après avoir fermé la session ? Réponse 
  • Lors de l'ouverture d'un programme SAS avec l'éditeur amélioré « SAS Enhanced Editor » les couleurs et les polices ne sont pas appliquées. Réponse 
  • Comment accéder à la configuration des propriétés DCOM sur Windows XP et Windows 2003 ? Réponse
  • Que faire lorsque le message « The duplicate sasPort attribute will be ignored. » apparaît lors de la mise en place de l'object spawner (SAS Integration Technology) sur Windows ? Réponse
  • Quelle est la limite de taille d'une table SAS ? Réponse
  • Comment ré-associer les fichiers SAS avec le Système SAS ? Réponse
  • Que faire quand la mise à jour du Setinit (SID) n'est pas prise en compte ? Réponse
  • Est-ce que SAS peut-être installé sur une machine Windows x64 ou 64-bit ? Réponse
  • Comment récupérer les caractéristiques de l'environnement Windows depuis SAS ? Réponse
  • Comment augmenter les performances de SAS Base en plaçant la WORK en mémoire ? Réponse

Réponses

 
Caractéristiques :
  • Catégories : Windows
  • OS : Windows
  • Version : SAS® 9.1 et au-delà
  • Vérifié en Septembre 2010

Comment conserver le dernier répertoire utilisé pour ouvrir et sauvegarder ses fichiers SAS même après avoir fermé la session ?

Lorsque vous démarrez une session SAS et que vous faites Fichier > 'Ouvrir' ou 'Enregistrer sous ', le répertoire par défaut est « Mes Documents\My SAS files\9.1 » ou alors le répertoire défini dans le fichier de configuration par l'option -SASINITIALFOLDER. Dans ces deux cas, la fenêtre d'exploration des fichiers pointe toujours vers le même répertoire.

Il est toutefois possible que SAS conserve le dernier répertoire utilisé même après avoir fermé votre session. Pour cela vous devez modifier la définition de la SASUSER dans votre fichier de configuration (SASV9.CFG ou SASV8.CFG). Il faut ajouter l'instruction -SET en début de ligne.

Ainsi la ligne :

-SASUSER "?CSIDL_PERSONAL\My SAS Files\9.1"

devient

-SET SASUSER "?CSIDL_PERSONAL\My SAS Files\9.1"

Vous constaterez alors que votre SASUSER est bien disponible dans la session SAS, en qu'en choisissant « Enregistrer sous » c'est le dernier répertoire utilisé qui s'ouvre. 

Retour Haut

 
 
Caractéristiques :
  • Catégories : Windows
  • OS :Windows
  • Version : SAS® 8.2 et au-delà
  • Vérifié en Juillet 2010
Lors de l'ouverture d'un programme SAS avec l'éditeur amélioré « SAS Enhanced Editor » les couleurs et les polices ne sont pas appliquées.  

Une première solution est de recréer  l'entrée  « Enhanced Editor »  dans la base des registres Windows en suivant les différentes étapes de la SAS Note 18798.
La seconde solution est d'appliquer les instructions de la SAS Note 003264.

 

 
Retour Haut

 
Caractéristiques :
  • Catégories : Windows
  • OS : Windows
  • Version : SAS® 8.2 et au-delà
  • Vérifié en Mars 2010
Comment accéder à la configuration des propriétés DCOM sur Windows XP et Windows 2003 ?

Cliquer sur "Démarrer" puis "Exécuter", saisir « dcomcnfg » puis valider en cliquant sur "OK".

Dans la fenêtre "Services de composants" faire un clic droit sur "Poste de travail" puis sélectionner "Propriété".
(L'élément "poste de travail" est situé sous "Racine de la console > Services de composants > Ordinateurs >")
Enfin cliquer sur l'onglet "Propriétés par défaut".

 

Retour Haut

 
Caractéristiques :
  • Catégories : Windows
  • OS : Windows
  • Version : SAS® 9.1
  • Vérifié en Juillet 2010
Que faire lorsque le message « The duplicate sasPort attribute will be ignored. » apparaît lors de la mise en place de l'object spawner (SAS Integration Technology) sur Windows ?

Il faut ajouter une ligne vide entre la définition du spawner et la définition du serveur dans le fichier de configuration objspawn.cfg.

#
## Define the Object Spawner Daemon to run on the
## local machine
#
dn: sasSpawnercn=sasSpawn
objectClass: sasSpawner
sasMachineDNSName: localhost
sasSpawnercn: sasSpawn
sasOperatorPort: 5309
description: Object Spawner Daemon running on local machine
    
#
## Define the Object Server to run on the local machine
#
dn: sasServercn=ObjectServer
objectClass: sasServer
sasServercn: ObjectServer
sasCommand: "C:\Program Files\SAS\SAS 9.1\sas" -configFile "C:\Program Files\SAS\SAS 9.1\sas\objspawn.cfg"
sasMachineDNSName: localhost
sasPort: 5310
sasProtocol: bridge
description: My object server running on my local machine 


La note technique TS-675 explique comment mettre en place et tester l'object spawner.


   
Retour Haut

 
 
Caractéristiques :
  • Catégories : Windows
  • OS : Windows
  • Version : Toutes
  • Vérifié en juillet 2010
Quelle est la limite de taille d'une table SAS ?

La taille physique maximale dépend du système de fichier. La Usage Note 13334 donne le détail par système de fichier.
 
Une table SAS peut contenir au maximum 32 767 variables, à condition que chaque observation ne dépasse pas 5 Mo.
Il n'y a pas de limite SAS concernant le nombre d'observations : c'est le système d'exploitation qui donnera la limite.

Aide en ligne :  SAS 9.2, SAS 9.1, SAS 8.2 

 
 
Retour Haut

  
Caractéristiques :
  • Catégories : Windows
  • OS : Windows
  • Version : SAS® 8.2 et au-delà
  • Vérifié en Mars 2010
Comment ré-associer les fichiers SAS avec le Système SAS ?

Après l'installation d'un autre programme (Enterprise Guide, ou le SAS Viewer par exemple), les fichiers .sas7bdat et .sas ne s'ouvrent plus dans SAS en double-cliquant dessus.

Pour SAS 8.2 et SAS 9.1 :
Pour rétablir les associations de fichiers avec le Système SAS, plusieurs méthodes sont possibles:

  1. Avec l'option REGISTER :
    - Aller dans Démarrer > Exécuter
    - Taper : d:\sas\setup.exe register
    où d: est soit un lecteur de CD-Rom qui contient le CD "SAS Setup", soit un lecteur réseau pointant sur une installation "serveur de fichier" de SAS.
  1. Depuis l'explorateur Winddows Cette étape peut être réalisée manuellement grâce à l'emploi de lignes de commande.
    Toutes les informations nécessaires sont dans la SAS-Note suivante : http://support.sas.com/kb/16/399.html

Pour SAS 9.2 :
Il faut télécharger l'utilitaire SASFileExtensionManager.exe du site FTP de SAS, l'installer, puis l'exécuter. Cet outil permet de déterminer avec quelle version de SAS vous souhaiter ouvrir les programmes, données, catalogues…

Téléchargement et procédure d'utilisation 

 
Retour Haut

 
Caractéristiques :
  • Catégories : Windows
  • OS : Windows
  • Version : SAS® 8.2 et au-delà
  • Vérifié en Juillet 2010
Que faire quand la mise à jour du Setinit (SID) n'est pas prise en compte ?

Pour que la licence (Setinit/SID) soit prise en compte il ne suffit pas de copier le fichier dans le répertoire d'installation SAS. Il est nécessaire de l'appliquer, par exemple avec méthode suivante :

A partir de SAS 9, il existe un utilitaire dans le menu Démarrer > Programmes > SAS > SAS 9.x Utilities > « Mettre à jour le logiciel SAS »

Et lui fournir le fichier de licence SID : sas91_xxxxx.txt ou SAS92_xxxxxx_xxxxxxxx_Win.txt

Si l'utilisation de l'utilitaire échoue, vous pouvez toujours lancer la ligne de commande DOS suivante :
"c:\répertoire_installation_SAS\sas.exe" -sysin "c:\chemin\sas91_xxxxxx.txt" -setinit

En SAS 8.2 :

"c:\répertoire_installation_SAS\sas.exe" -sysin "c:\chemin\setinit.sss" -setinit

« Chemin » correspondant à l'endroit où se situe le nouveau fichier setinit.sss.
Une log setinit.log est générée automatiquement au même endroit que le nouveau fichier setinit.

Si malgré cette commande la mise à jours n'est pas réalisée, voici quelques points à vérifier:

  • Que le contenu du nouveau setinit correspond bien à la version SAS 8.2, « RELEASE='8.2' »
  • Que l'extension du fichier soit bien ".sss" et non par exemple ".sss.txt" (si les extensions Windows sont masquées). Pour le vérifier depuis votre explorateur Windows, positionnez-vous dans le menu Outils > Options des dossiers > Onglet Affichage et vérifiez que la case « cacher les extensions des fichiers … » ne soit pas cochée.
  • Que le compte Windows utilisé pour la mise à jour possède bien un accès en écriture sur le répertoire où SAS est installé.

Aide en ligne : SAS 9 - Software Renewal Instructions--SAS 9.2 Foundation for Microsoft Windows

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Windows
  • OS : Windows
  • Version : SAS® 9.1 et au-delà
  • Vérifié en Juillet 2010
Est-ce que SAS peut-être installé sur une machine Windows x64 ou 64-bit ?

SAS 9.1
Sur une machine Windows 64-bit avec un processeur Intel Itanium, SAS 9.1.3 est supporté en mode 64-bit. Pour cela, il faut être en possession des CDs « SAS 9.1.3 for Microsoft Windows for 64-bit Itanium-Based ».
La date du jeu de CD doit être postérieure au 1er Septembre 2005.
La licence (données d'installation SAS – SID) doit avoir l'information CDSetVersion=45 ou supérieure.

SAS 9.2
Dans le cas d'une machine Windows x64, SAS 9.1.3 Foundation peut-être installé en mode 32-bit uniquement.
Pour pouvoir utiliser SAS en mode natif 64-bit, il faut s'orienter sur le portage « x64 » disponible pour la version SAS 9.2

Vous trouverez plus d'information

 

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories Windows
  • OS : Windows
  • Version : SAS® 9.2 et au-delà
  • Créé en novembre 2011
Comment récupérer les caractéristiques de l'environnement Windows depuis SAS?

Voici un programme pour récupérer les caractéristiques de l'environnement Windows sur lequel SAS est exécuté. Les informations seront données dans le journal SAS.

 

options ls=132 obs=max;

%macro execCommand(comm);
filename test1 pipe "&comm";
data _null_;
length text $132;
infile test1 truncover;
input text 1-132;
put text=;
run;
%mend;

/* affichage des variables d'environnement */
%execCommand(set);

/* caractéristiques système */
%execCommand(systeminfo);

/* affichage des droits sur le fichier créé */
%let outFile=c:\temp\testfile.txt;
DATA _NULL_;
SET sashelp.class;
FILE "&outFile.";
PUT name sex age;
RUN;
%execCommand(dir &outFile.);

/* suppression du fichier créé */
%execCommand(del &outFile.);

/* liste des processus */
%execCommand(tasklist);

/* vérification des modules SAS/Access installés */
%let SASROOT=%SYSGET(SASROOT);
%execCommand(dir ""&SASROOT.\access\sasexe"");

/* affichage du contenu du fichier de configuration SAS */
%execCommand(type ""&SASROOT.\sasv9.cfg"");

/* affichage des options SAS */
proc options;run;

/* liste des macros variables */
%put _all_;
 



  
Caractéristiques :
  • Catégories : Windows
  • OS : Windows uniquement
  • Version : 9.2 et au-delà
  • Vérifié en septembre 2012
Comment augmenter les performances de SAS Base en plaçant la WORK en mémoire ?
Si le PC de l'utilisateur dispose d'une grande quantité de mémoire vive (au-delà de 4Go de RAM), alors il est possible de paramétrer SAS pour placer la WORK en mémoire vive.

Pour cela, il suffit de démarrer SAS avec l’option :

    -memlib

Cette option peut être placée dans le fichier SASV9.CFG ou dans le champ « Cible » des propriétés de l’icône SAS :

Exemple de commande :

C:\SAS92\install\SASFoundation\9.2\sas.exe -CONFIG
C:\SAS92\install\SASFoundation\9.2\nls\en\SASV9.CFG -memsize 4g -memlib

Conditions :

Il faut que l’utilisateur qui exécute SAS dispose de la permission de verrouiller des pages mémoires, voir : http://support.sas.com/kb/18274

Il faut également spécifier un paramètre –MEMSIZE au maximum équivalent à la mémoire RAM disponible sur l'ordinateur.
En effet, la WORK utilisera de manière réservée cette mémoire vive toute la durée de vie de la session SAS.

Limitations :

Ainsi, la bibliothèque WORK est considérée par SAS comme un disque dur de faible capacité. Si les besoins en WORK dépassent la valeur allouée (égale à la valeur de –MEMSIZE), alors, des messages d'erreur apparaîtront et concerneront des fichiers incomplets en WORK.
Par ailleurs, la mémoire RAM est volatile, si l'ordinateur est éteint ou le processus SAS.EXE est arrêté, les données contenues dans la WORK disparaitront.

Comparaisons :

Le test ci-dessous compare le temps d’exécution du tri d’une table de 625Mo (1 million de lignes) générée avec le code macro fourni dans cet article. 
La session SAS dispose de paramètres MEMSIZE=3G et SORTSIZE=64M

1/ sans l'option MEMLIB

91   proc sort data=bigdata out=bigdata2;
92   by var1;
93   run;

NOTE: There were 1000000 observations read from the data set WORK.BIGDATA.
NOTE: The data set WORK.BIGDATA2 has 1000000 observations and 20 variables.
NOTE: PROCEDURE SORT used (Total process time):

     real time           1:09.68
     cpu time            6.06 seconds

2/ Avec l'option MEMLIB

28   proc sort data=bigdata out=bigdata2;
29   by var1;
30   run;

NOTE: There were 1000000 observations read from the data set WORK.BIGDATA.
NOTE: The data set WORK.BIGDATA2 has 1000000 observations and 20 variables.
NOTE: PROCEDURE SORT used (Total process time):

      real time           2.20 seconds
      cpu time            4.07 seconds

Bilan : Le même traitement est exécuté 31,6 fois plus rapidement quand le tri est réalisé dans la WORK qui est stockée en mémoire vive.