SAS® Management Console

Liens utiles

Articles parus

FAQs

  • Depuis la console d'administration, comment puis-je voir la liste des données chargées dans ETL Studio ? Réponse
  • Comment empêcher l'accès à une table pour un utilisateur donné ? Réponse
  • Lorsque je travaille dans la partie « Schedule manager », parfois on me demande de me connecter. Pourquoi ? Réponse
  • Quel serveur dois-je créer dans la console d’administration pour pouvoir ordonnancer les tâches créées avec ETL Studio ? Réponse
  • Comment empêcher l'accès à une variable d'une table pour un utilisateur donné ? Réponse
  • Dans la console d'administration, comment définir une bibliothèque qui pointe vers un serveur SAS8 ? Réponse
  • Est-il possible de paramétrer un référentiel SAS9 Unix depuis une SMC installée sur un environnement Windows ? Réponse
  • Que faire si la liste des types de bibliothèques est incomplète dans la console d'administration ? Réponse
  • Où se trouve la log des erreurs rencontrées au niveau de la console d'administration ? Réponse
  • Comment supprimer le contenu d'un référentiel ? Réponse
  • Comment faire pour ajouter le plug-in « Stored Process Manager » ? Réponse 
  • Où sont stockés les profils de connexion à un serveur de métadonnées ? Réponse 
  • Comment sauvegarder le référentiel de métadonnées « Base » (ou « Foundation »)? Réponse 
  • Comment supprimer le référentiel de métadonnées « Base » (ou « Foundation »)? Réponse 
  • Comment procéder lorsque les colonnes d'une table importée dans la SMC ne sont pas visibles ? Réponse

Solutions

Depuis la console d'administration, comment puis-je voir la liste des données chargées dans ETL Studio ? 

Il y a 2 possibilités:

De manière générale, elles sont visibles au niveau de la définition de la bibliothèque, dans la partie « Gestionnaire de bibliothèques de données » (Data Library Manager).

Pour les visualiser via un arbre de rangement (Custom tree) créé sous ETL Studio, faire Gestion de l'environnement | Gestion des ressources | Par application | ETL Studio | ETL Studio Custom Tree, ou bien Environment Management | Authorization Manager | Resource Management | By Application | ETL Studio | ETL Studio Custom tree, puis sélectionner son arbre.

Retour Haut

 


Comment empêcher l'accès à une table pour un utilisateur donné ?

1. Faire Gestion de l'environnement | Gestion des ressources | Par emplacement | SAS Main (le nom du serveur d'espace de travail), ou bien en environnement anglais Environment Management | Authorization Manager | Resource Management | By Location | SAS Main.
2. Déployer le contenu de la bibliothèque afin de voir la liste des tables.
3. Faire un clic droit sur la table, et sélectionner Propriétés (Properties).
4. Dans l'onglet Droits (Autorization), ajouter l'utilisateur ou bien un groupe d'utilisateurs.
5. Refuser le droit « Lire les métadonnées » (ReadMetadata ») en cliquant sur la case Refuser (Deny).

Retour Haut

 


 

Lorsque je travaille dans la partie « Schedule manager », parfois on me demande de me connecter. Pourquoi ?

Le prompt apparaît lorsqu'il est nécessaire de se connecter au serveur d'ordonnancement (JobScheduler), par exemple pour définir les dépendances ou paramétrer LSF. Il faut indiquer un utilisateur enregistré dans JobScheduler via la commande LSPASSWD –U VotreIdentifiant.

Retour Haut


 

Quel serveur dois-je créer dans la console d'administration pour pouvoir ordonnancer les tâches créées avec ETL Studio ?

Il faut déclarer un serveur d'ordonnancement et un serveur de traitements.
- Faire Server Manager, puis New Server
- Dans la partie « Scheduling servers », sélectionner « Platform Job Scheduler Server », puis suivre les instructions de l'assistant.

- Faire Server Manager | SASMain, puis Add application Server Component.
- Sélectionner SAS Data Step Batch Server, puis suivre les instructions de l'assistant.

Retour Haut

 


 

Comment empêcher l'accès à une variable d'une table pour un utilisateur donné ?

1. Faire Gestion de l'environnement | Gestion des ressources | Par emplacement | SAS Main (le nom du serveur d'espace de travail), ou bien en environnement anglais Environment Management | Authorization Manager | Resource Management | By Location | SAS Main.
2. Déployer le contenu de la bibliothèque afin de voir la liste des tables.
3. Déployer le contenu de la table afin de voir la liste des variables.
4. Faire un clic droit sur la variable, et sélectionner Propriétés (Properties).
5. Dans l'onglet Droits (Autorization), ajouter l'utilisateur ou bien un groupe d'utilisateurs.
6. Refuser le droit « Lire les métadonnées » (ReadMetadata ») en cliquant sur la case Refuser (Deny).

Retour Haut

 




Dans la console d'administration, comment définir une bibliothèque qui pointe vers un serveur SAS8 ? 

Les étapes sont :
• Démarrer un Spawner Objet V8 (par exemple avec un sasPort sur 5310)
• Créer un nouveau serveur d'application (SASMainV8) de type Workspace dans la SMC en lui indiquant que le protocole utilisé est BRIDGE, le nom de la machine, et le port d'écoute du spawner V8 (dans l'exemple 5310).
• Editer les propriétés de ce serveur (avec un clic droit)
Se positionner sur l'onglet « Options »
Appuyer sur le bouton « Advanced Options… »
Se positionner sur l'onglet « Encryption »
Au niveau de « Required Encryption Level » choisir « None »
• Définir une bibliothèque en choisissant le serveur d'application « SASMainV8 ».

Retour Haut

 


 

Est-il possible de paramétrer un référentiel SAS9 Unix depuis une SMC installée sur un environnement Windows ?

Oui, pour cela il suffit d'indiquer le nom et le numéro de port du serveur Unix hébergeant le référentiel sur lequel on souhaite se connecter. De même il est possible avec une console installée sur Unix d'accéder à un référentiel Windows.

Retour Haut  


Que faire si la liste des types de bibliothèques est incomplète dans la console d'administration ?

Il faut aller dans le « Gestionnaire des métadonnées » puis faire un clic droit sur « Modèles de ressources » et sélectionner « Ajouter un modèle de ressources… ». Vous obtenez alors l'écran « Assistant Ajout d'un modèle de ressources ». Dans cette fenêtre vous devez choisir « Classique » puis cliquer sur « Suivant ». Ensuite, vous pouvez cliquer sur « Sélectionner tout ».

Retour Haut  


Où se trouve la log des erreurs rencontrées au niveau de la console d'administration ?

Pour les postes Windows XP et Windows 2000, la log se trouve dans le répertoire : C:\Documents and Settings\.
Pour les postes Windows NT, la log se trouve sous C:\WINNT\Profiles\.
Le fichier est intitulé errorLog_SAS_Management_Console.txt. A chaque nouvelle ouverture de la SMC, ce fichier est recréé.

Retour Haut  



Comment supprimer le contenu d'un référentiel ?

Pour supprimer le contenu d'un référentiel, il faut aller dans le « Gestionnaire des métadonnées », puis « Serveur actif » et faire un clic droit au niveau du référentiel pour lequel vous souhaitez supprimer le contenu. Vous devez ensuite choisir « Format ». Si vous sélectionnez « OK », toutes les métadonnées du référentiel seront supprimées. Pour pouvoir utiliser de nouveau le référentiel, il faut le réinitialiser. Pour cela, il faut faire un clic droit dessus et choisir « Initialiser le référentiel ».

Retour Haut  



Comment faire pour ajouter le plug-in « Stored Process Manager » ?

Il faut ajouter les composants « SAS Foundation Services » sur le poste où la console d'administration est installée. Pour cela, il faut insérer le cédérom « SAS Client-Side Components Volume 2 » et sélectionner le premier choix « SAS Foundation Services 1.1 » dans la partie SAS Integration Technologies.

Retour Haut  



Où sont stockés les profils de connexion à un serveur de métadonnées ?

Ces profils de connexion sont stockés dans des fichiers d'extension SWA dans le profil utilisateur Windows. Par exemple, sous Windows XP, ces profils sont stockés dans le répertoire « C:\Documents and Settings\nom_utilisateur\Workspaces »

Retour Haut  



Comment sauvegarder le référentiel de métadonnées « Base »
(ou « Foundation »)?

Il faut respecter 3 étapes :

  • stopper le serveur de métadonnées
  • copier le répertoire C:\SAS\NomConfig\Lev1\
  • re-démarrer le serveur de métadonnées

SAS fournit le macro-programme %OMABACKUP (bibliothèque « autocall ») qui exécute ces 3 étapes.

Retour Haut  



Comment supprimer le référentiel de métadonnées « Base »
(ou « Foundation »)?

Il est nécessaire de supprimer les services, puis de supprimer le répertoire C:\SAS\NomConfig\Lev1\ (par exemple)

Il existe 2 méthodes :
1. Désinstallation complète : 
Exécuter C:\SAS\NomConfig\UninstallerData\uninstall.bat

2. Désinstallation service par service :

  • Depuis une invite DOS, désinstaller chaque service, comme l'Object Spawner, le serveur de métadonnées ou le serveur Olap, avec les commandes suivantes :
    Cd C:\SAS\NomConfig\Lev1\SASMain\MetadataServer
    MetadataServer.bat -remove
    Cd C:\SAS\NomConfig\Lev1\SASMain\ ObjectSpawner
    ObjectSpawner.bat -remove
    Cd C:\SAS\NomConfig\Lev1\SASMain\ OLAPServer
    OLAPServer.bat -remove
  • Supprimer le répertoire C:\SAS\NomConfig\Lev1\

NB : Les méthodes décrites vont totalement supprimer les métadonnées, aussi il est vivement conseillé de sauvegarder le référentiel (voir la question : « Comment sauvegarder le référentiel de métadonnées « Base » (ou « Foundation »)? »

 

Retour Haut



Comment procéder lorsque les colonnes d'une table importée dans la SMC ne sont pas visibles ?

Il faut recommencer l'importation de la table et sélectionner « autoriser l'utilisation de caractères spéciaux » au niveau de la fenêtre du choix de la bibliothèque. Si vous avez la SMC en anglais, Il faut cocher « Enable special characters within DBMS object names ».
Ce comportement vient des noms des colonnes, qui contiennent des caractères spéciaux.

 

Retour Haut