support clients / FAQ

Platform Suite for SAS

Liens utiles

  • Le site de Platform Computing. Lire 
  • Documentation fournie par Platform Computing. Lire 
  • Documentation "SAS Scheduling in SAS® 9.2 - Setting Up Scheduling Using Platform Suite for SAS". Lire 
  • Documentation "Grid Computing in SAS® 9.2, Second Edition". Lire 
  • Articles du SAS Global Forum. Lire 

Articles parus

  • L'ordonnancement avec SAS®9 - Mars 2005 - SAS 9.1 Lire (PDF) 
  • Ordonnancer une tâche créée avec SAS® ETL Studio - Juin 2005 - SAS 9.1 Lire (PDF) 

FAQs

  • Où sont les logs de LSF et Process Manager ? Réponse 
  • Comment suspendre l'exécution d'un job récurrent ? Réponse 
  • Comment interpréter les codes retours (« exit code ») restitués par LSF ? Réponse 
  • Comment enrichir les logs de LSF et JobScheduler ? Réponse 
  • Pour les questions sur les produits LSF, faut-il contacter le Support Clients SAS ou le Support Clients Platform Computing ? Réponse 
  • Comment désinstaller LSF et Process Manager ? Réponse 
  • Un flux contenant plusieurs jobs s'est interrompu lorsque l'un d'eux s'est fini en erreur. Comment reprendre l'exécution ? Réponse 
  • Un flux ordonnancé habituellement avec une dépendance a été soumis en exécution immédiate. Depuis, le flux ne peut plus être ordonnancé avec la dépendance, et apparaît dans la liste « ad-hoc ». Que faire ? Réponse 
  • Comment se fait la relation entre la session SAS et le code retour dans LSF ? Réponse 
  • Pour installer LSF sous Windows, quelle stratégie locale doit être mise en place ? Réponse 
  • Je souhaite différencier le compte utilisateur qui ordonnance le flux et le compte utilisateur qui exécute les jobs du flux. Comment procéder ? Réponse

Réponses

Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en février 2010

Où sont les logs de LSF et Process Manager ?

Sous Windows et Unix, les journaux sont stockés à la racine de l'installation de chaque produit dans les répertoires suivants :

Pour LSF :

  • ~\LSF\logs\ : une log pour chaque service LSF,
  • ~\LSF\work\cluster1\logdir\ : pour consulter les actions et les évènements, ainsi que les variables d'environnement actives lors de chaque exécution.

Pour Process Manager :                             

  • ~\Platform Process Manager\log\ : la log de Process Manager,
  • ~\Platform Process Manager\work\history\ et ~\Platform Process Manager\work\events\: pour consulter les actions et les évènements.

Enfin, si le serveur de Batch SAS pour les étapes DATA (ou « SAS Data Step Batch Server ») a été configuré pour générer une log, alors par défaut elle est stockée sous \Lev1\SASMain\BatchServer\logs\ (pour plus d'informations voir l'édition n°19 d'Allo Support ).

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en février 2010
Comment suspendre l'exécution d'un job récurrent ?

 

Une fois ordonnancé depuis SAS Management Console, le flux est géré par Process Manager. Depuis le Flow Manager, dans l'onglet « By user » ou « By event », il faut faire un clic droit sur le flux, puis :
- pour interrompre temporairement un flux : sélectionner « On hold »
- pour stopper définitivement un flux : sélectionner « Remove flow »
- pour reprendre l'exécution d'un flux interrompu : sélectionner « Release ».

 

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en février 2010
Comment interpréter les codes retours (« exit code ») restitués par LSF ?

Une tâche qui s'est bien exécutée (« Done ») a un statut égal à 0. Lorsqu'une tâche a échoué (« Exit »), cela est généralement dû à la commande exécutée, ou bien au système. Les principales valeurs du code retour sont :

-10 : un problème LSF a été détecté ou bien un faux nom de ressource a été spécifié ;
-1 : un paramètre est faux ;
de 0 à 6 : il s'agit des codes retours renvoyés par SAS en mode batch, stockés dans la variable ERRORLEVEL (lien : http://support.sas.com/onlinedoc/913/getDoc/en/hostwin.hlp/rccs.htm) ;
130 : la tâche a été stoppée via la commande bkill ;
Sinon, il s'agit de codes propres au système d'exploitation.

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en février 2010
Comment enrichir les logs de LSF et JobScheduler ?

Les logs peuvent être enrichies en modifiant les fichiers de configuration :

  • dans LSF\etc\lsf.conf en modifiant le paramètre LSF_LOG_MASK.

Par exemple :
LSF_LOG_MASK= LOG_DEBUG1 ;

  • dans Jobscheduler\conf\js.conf en modifiant le paramètre JS_LOG_MASK.

Par exemple :
JS_LOG_MASK= LOG_DEBUG1 ;
Les valeurs possibles sont LOG_DEBUGn (n de 0 à 3). Ensuite, il faut redémarrer les services pour que ces modifications soient prises en compte. Pour une utilisation en production, il est vivement conseillé de remettre les paramètres par défaut pour que la taille des fichiers logs soit acceptable (LSF_LOG_MASK= LOG_WARNING et JS_LOG_MASK= LOG_NOTICE).

Pour plus de détails sur les possibilités de modifications des logs, voir l'aide disponible dans LSF\html\lsf.conf.5.htm

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en février 2010
Pour les questions sur les produits LSF, faut-il contacter le Support Clients SAS ou le Support Clients Platform Computing ?

La licence transmise par SAS vous permet de contacter uniquement le Support Clients SAS.

 

 

 

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en février 2010
Comment désinstaller LSF et Process Manager ?

Sous Windows :
Vous devez d'abord stopper les services :
- « LSF NomCluster LIM », correspondant à lim.exe,
- « LSF NomCluster RES », correspondant à res.exe,
- « LSF NomCluster SBD », correspondant à sbatchd.exe,
- « Process Manager », correspondant à jfd.exe

Ensuite, LSF et Process Manager ont leur propre mode de désinstallation :
- pour désinstaller Process Manager: sélectionner Démarrer > Paramètres > Panneau de configuration > Ajout/Suppression de programmes, puis « Platform Process Manager».
- pour désinstaller LSF : à partir du CD d'installation ou du dépôt, exécuter le setup d'installation de LSF : par exemple lsf6.0_w2k_nt.exe pour LSF 6.0. Dans l'écran « LSF setup options », sélectionner « Uninstall ».

Sous Unix :
Vous devez être connecté avec le compte Root, avant de stopper les services avec les commandes suivantes :
- Badmin hshutdown
- Lsadmin resshutdown
- Lsadmin limshutdown
- Jadmin stop
Un temps d'attente est nécessaire pour constater l'arrêt total des services sbatchd, mbschd, mbatchd, eauth, pim, lim, res et jfd. En cas d'échec, il faut supprimer les services avec la commande KILL.

Ensuite, les répertoires LSF et Process Manager doivent être supprimés.

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en Mars 2010
Un flux contenant plusieurs jobs s'est interrompu lorsque l'un d'eux s'est fini en erreur. Comment reprendre l'exécution ?

Si le job a un statut « exit », il est possible de reprendre l'exécution. Depuis le Flow Manager, faire un clic droit sur le flux, et sélectionner « rerun ». Ainsi, le job reprendra son exécution à partir du job qui a échoué.
Si le job a un statut « killed », il faudra ré-exécuter entièrement le flux.

Aide en ligne : Dans l'aide en ligne du Flow Manager, sélectionner Flow manager Online help > Controlling a flow > Rerunning an Exited Flow

 

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en Mars 2010
Un flux ordonnancé habituellement avec une dépendance a été soumis en exécution immédiate. Depuis, le flux ne peut plus être ordonnancé avec la dépendance, et apparaît dans la liste « ad-hoc ». Que faire ?

Voici les étapes à suivre depuis le « gestionnaire d'ordonnancement » de SAS Management Console :

  • Supprimer la dépendance qui n'est pas respectée : faire un clic droit sur le job > Gérer les dépendances > Sélectionner la dépendance > Cliquer sur le bouton « Supprimer ».
  • Relancer l'ordonnancement en mode immédiat : faire un clic droit sur le flux > Ordonnancer le flux > Exécution immédiate.
  • Saisir à nouveau la dépendance.
  • Relancer l'ordonnancement en choisissant la dépendance.

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en juillet 2010
Comment se fait la relation entre la session SAS et le code retour dans LSF ?

Le code global de la session SAS est contenu dans la macro variable SYSCC. Elle indique si un avertissement ou une erreur a été rencontrée au cours de la session. A la fermeture de SAS, cette valeur est transmise au système (ERRORLEVEL sous Windows par exemple). Ensuite LSF reçoit ce code : c'est le « Status code » que l'on peut voir depuis le Flow Manager.

Aide en ligne :  Windows, Unix



Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en juillet 2010
Pour installer LSF sous Windows, quelle stratégie locale doit être mise en place ?

Seul l'utilisateur qui démarre les services (lsfadmin) requière une stratégie locale particulière :

Agir en tant que partie du système d'exploitation
Déboguer les programmes
Changer les quotas de mémoire des processus
Ouvrir une session en tant que service
Remplacer un jeton niveau de processus
Aide : Voir la documentation « Using Platform LSF on Windows » (lsf_windows_6.0.pdf, disponible sur les CD d'installation)

Retour Haut


Caractéristiques :
  • Catégories : Platform Suite for SAS
  • OS : Windows, Unix
  • Version : Toutes
  • Vérifié en avril 2010
Je souhaite différencier le compte utilisateur qui ordonnance le flux et le compte utilisateur qui exécute les jobs du flux. Comment procéder ?

Il faut que le compte qui ordonnance soit considéré comme administrateur de Process Manager :

  • éditer le fichier JS_HOME\conf\js.conf
  • ajouter ce compte dans le champ JS_ADMINS (pour Windows, il faut spécifier le domaine, à moins que LSF_USER_DOMAIN soit utilisé)
  • redémarrer les services LSF et Process Manager .
  • Ensuite, depuis SAS Management Console :
    -  dans les propriétés de chaque job, dans les options avancées, il faut donner le compte qui exécute le job dans le champ RUN AS
    -  En ordonnançant le flux, il faudra donner le compte ajouté à JS_ADMINS.
    -  Si vous rencontrez l'erreur « userA does not have permission to impersonate user userB », alors le compte qui ordonnance n'aura pas été correctement renseigné dans js.conf, ou bien le domaine n'aura pas été spécifié.

Retour Haut