support clients /

Comprendre les différents types de connexion lors de la définition d'une bibliothèque d'accès à une base de données

Cet article s'adresse aux administrateurs SAS en charge de la mise à disposition des données au sein du référentiel SAS et du paramétrage de la connexion aux bases de données externes à SAS (telles que Oracle, DB2, Teradata…).

Une bonne compréhension des options positionnables dans la définition des bibliothèques SAS utilisant un moteur spécifique est primordiale.

Nous allons, dans cet article, nous focaliser sur les types de connexion à la base de données, quel que soit le SGBD. Ce paramétrage a un impact direct sur le nombre de connexions et de sessions créées lors de l'interaction avec la base de données. En effet, lorsque vous créez plusieurs bibliothèques sur plusieurs schémas d'une même base de données, vous pouvez être confronté à des problèmes d'accès à cette base de données. Mais le nombre de sessions autorisées sur une base est souvent limité : si cette limite est atteinte, plus aucun utilisateur ne peut se connecter à la base.

Il peut donc être nécessaire de connaître le nombre de sessions et de connexions effectuées à la base à chaque création de bibliothèque ou accès aux tables de cette bibliothèque. En effet, le nombre de connexions et de sessions dépend des manipulations effectuées dans SAS mais surtout des options des définitions de bibliothèques dans SAS Management Console.

Cet article passe en revue l'impact du choix du type de connexion sur le nombre de sessions et de connexions.

Télécharger le PDF