support clients /

Connexion de JMP® à SAS®

La fonctionnalité de connexion à SAS a été ajoutée à partir de la version 7 de JMP, ce qui permet d'accroître grandement les possibilités de JMP, en matière de rapports, de statistiques et d'utilisation grâce au partage des données entre les utilisateurs SAS et JMP. Nous allons tout d'abord voir dans cet article comment se connecter à SAS, puis quelles sont les principales fonctionnalités.

Connexion à SAS

Avant toute chose, il est important de configurer la connexion au serveur. Elle peut être de trois types :

  1. Connexion à un serveur de métadonnées SAS
    Vous avez besoin du nom de la machine sur laquelle le serveur de métadonnées est démarré, ainsi que le numéro de port correspondant. Pour y accéder, il vous faut également un nom d'utilisateur et un mot de passe.

  2. Connexion à une session SAS démarrée sur un serveur SAS distant.
    Il vous faudra le nom de la machine, de même que le numéro de port sur lequel un Object spawner a été démarré. Vous trouverez la procédure dans l' Allo Support n°4 , article : « SAS Enterprise Guide : Configuration d’un serveur NT » ou dans l'Allo Support n°8, article : «  Comment  accéder  à  SAS  Unix  à  partir de SAS® Enterprise Guide® ?
    Concernant la version de SAS, il peut s'agir d'une version 8 ou d'une version 9.

  3. Connexion à une session SAS, installée sur le même PC que JMP, sous Windows uniquement. (SAS 8 ou SAS 9) 

Dans JMP, la connexion à SAS s'effectue en suivant ces étapes :

Dans le JMP Starter, sélectionnez sur le menu de gauche « SAS ».

Puis cliquez sur « Connexions au serveur »

Pour vous connecter au serveur SAS possédant un serveur de métadonnées (SAS® 9.1.3 SP4), il faut au préalable configurer la connexion. Par défaut aucune association n'est configurée. Cliquez sur le bouton « Connexion au serveur de métadonnées en cours … », pour accéder à la fenêtre ci-dessous.

Par défaut, seuls les champs « Port : » et « Domaine d'authentification : » sont renseignés. Modifiez les champs en fonction de votre configuration serveur. Puis cliquez sur « Connecter ». L'association avec le serveur de métadonnées s'effectue.

Une fois la liaison établie avec le serveur de métadonnées, il faut joindre le serveur SAS. Il est déjà défini dans les métadonnées, sélectionnez le comme ci-dessous (SASMain). Puis cliquez sur « Connecter ».

Si vous êtes en version 8 de JMP :

Pour vous connecter au serveur SAS possédant un serveur de métadonnées, il faut au préalable créer un profil de connexion. Par défaut aucune association n'est configurée. Cliquez sur le bouton « Profil de serveur de métadonnées », pour accéder à la fenêtre ci-dessous.

Avec la version 8 de JMP, il est possible de se connecter à un serveur de métadonnées SAS 9.1.3 SP4 ou SAS® 9.2. La sélection se faisant via la liste déroulante « Version du serveur SAS ». Une fois la version de SAS sélectionnée, vous aurez la possibilité d'ajouter un profil de connexion, en cliquant sur le bouton « Ajouter » :

Par défaut, seuls les champs « Port : » et « Domaine d'authentification : » sont renseignés. Deux champs supplémentaires apparaissent en version 8 de JMP, permettant de renseigner les détails (nom de description) de chaque profil. Modifiez les champs en fonction de votre configuration serveur. Puis cliquez sur « Enregistrer ». Grâce à la gestion de profil de connexion, il est possible de stocker différentes connexions, et de passer de l'une à l'autre sans reconfiguration. Une fois votre profil enregistré, cliquez sur « Connecter ». L'association avec le serveur de métadonnées s'effectue.

Une fois la liaison établie avec le serveur de métadonnées, il faut joindre le serveur SAS. Il est déjà défini dans les métadonnées, sélectionnez le comme ci-dessous (SASApp). Puis cliquez sur « Connecter ».

Fonctionnalités

Une fois la connexion établie à SASMain ou SASApp, vous pouvez importer des données depuis le serveur SAS ou exécuter du code SAS depuis JMP.

Il est également possible, grâce à cette interaction entre JMP et le serveur de métadonnées, d'exécuter des « applications stockées » ou « Stored Process » via le bouton « Exécuter un processus enregistré ». L'avantage est donc de pouvoir intégrer des programmes SAS directement dans vos rapports, sans avoir de manipulation supplémentaire à effectuer.

L'interface de la tâche d'importation de données SAS, via le bouton « Importer des données d'un serveur » se présente ainsi :

Et voici un exemple d'exécution de code SAS, avec les résultats affichés au sein de JMP.

Il est également possible de programmer du code SAS dans du JSL (Jmp Script Language), les commandes à utiliser sont listées dans la documentation JMP Scripting Guide version 7 et JMP Scripting Guide version 8 .

Toutes les documentations de JMP sont disponibles sur le site du Support JMP.

Sébastien MONNIER
Consultant Support Clients
SAS France