Actualité / Couverture médiatique

RSS Couverture médiatique en flux RSS

Actualité

SAS Couverture médiatique par Date


juin 2014

  • SAS France - Tour du propriétaire en images
    Le Journal du Net - Ce reportage photo vous ouvre les portes du domaine de Grégy, siège de SAS en France, et vous permet de découvrir l’environnement de travail des 300 salariés de l’éditeur.
  • Le renouveau de la relation client des banques
    IT for Business - « C’est en augmentant l’intimité client que la banque de détail va pouvoir reconstituer des marges ». Nicolas Terrasse, responsables de l’offre Customer intelligence chez SAS Institute »
  • Quand les algorithmes remplaceront les cadres…
    L'Expansion - « Le talent des algorithmes à fouiller des bases de données géantes et à y détecter des corrélations invisibles à l'oeil nu renforce, certes, certaines professions. Les services marketing, par exemple, qui en savent toujours plus sur leurs clients. Le big data crée aussi de nouveaux métiers. Mais beaucoup d'autres sont bouleversés... »
  • L’analytique au cœur du pilotage du système de santé
    Acteurs Publics - « La Caisse nationale d’assurance maladie dispose d’une des plus importantes bases de données au monde (dix-huit téraoctets). Une ressource de mieux en mieux exploitée pour piloter le système de soins... et analyser la sécurité des médicaments. »
  • Le Groupe ESTIA annonce la signature d'un nouvel accord avec SAS et devient partenaire SAS® Visual Analytics
    Decideo.fr - « Au travers d'un programme complet de formation et de certification, le Groupe ESTIA déploie en toute autonomie la solution SAS Visual Analytics auprès des comptes clients SAS et comptes prospects. »

mai 2014

  • SAS Visual Statistics, la nouvelle plateforme analytique pour apprivoiser les big data
    Decideo - Conçue pour fournir des résultats en quasi temps réel, SAS Visual Statistics permet ainsi de maximiser la productivité des data scientists, » explique Tony Consentino, vice-président et directeur de recherche au sein du cabinet Ventana Research.
  • La drôle de guerre des talents chez les data-scientists
    Les Echos Business - « Oney Banque Accord a recruté 5 stagiaires à l'issue de leur formation avec SAS », compte Dominique Stourm-Breton. Le 5 mai dernier, ils ont rejoint les équipes de lutte contre la fraude, de la connaissance-client et, au cœur du métier d'une banque, la notation du crédit (l'évaluation des probabilités de remboursement).»
  • SAS Visual Statistics : nouvelle plate-forme pour apprivoiser les big data
    i-entreprise.fr - « De nombreuses entreprises dans le monde sont convaincues de la valeur et du potentiel des big data et SAS Visual Statistics est une solution innovante voulant accélérer la création de modèles et convertir des informations analytiques précises en résultats économiques concrets, rapides et précis. »
  • Du big data au smart data
    Le Nouvel Economiste.fr - « Les données sont devenues la colonne vertébrale de l’entreprise, structurant au passage son activité, remodelant son modèle économique au gré de transformations induites par le nouvel ukaze : l’entreprise est résolument “consumer centric” et se doit donc d’utiliser cette masse exponentielle de données produites par ses clients et prospects sur Internet, les réseaux sociaux, les forums. »
  • Visualisation des données - De Napoléon… à la grande distribution
    Points de Vente - « …les attentes des décideurs évoluent, comme le raconte Jean-Claude Charpenet, responsable fonctionnel de SAS: “les entreprises ont commencé à demander, il y a cinq ans, une plateforme visuelle facile avec des temps de réponse et des performances excellentes, de pouvoir faire de l’analytique”. Objectif : transformer les données en informations utiles pour le business. »
  • BIG DATA : en matière de contrôle fiscal, la France va devoir mettre les bouchées doubles
    Ifrap.org - « …en Belgique, un outil spécifique de lutte contre les fraudes et incohérences déclaratives en matière de TVA fait des merveilles notamment s’agissant de la fraude carrousel avec une baisse de la fraude entre 80 et 90% d’efficacité… »
  • Détection automatique de la fraude, Bercy pourrait récupérer 4 milliards d’euros de TVA
    pro.01net.com - « On a ciblé les entreprises nouvellement créées faisant régulièrement appel à des fournisseurs bien identifiés. À partir de là, on a pu mettre en évidence des réseaux pour détecter la fraude de manière très précoce, » explique Jean-Loïc Berthet, consultant chez SAS, l'éditeur du logiciel.
  • La nouvelle suite SAS Financial Crimes permet aux banques de mettre fin aux activités financières suspectes
    decideo.fr - La suite intègre plusieurs solutions, l’une pour détecter avec précision les changements dans le profil de risque d’un client, une autre pour identifier les cas suspects de blanchiment et une troisième, pour les unités d’enquête, destinée à gérer efficacement les investigations ; l’ensemble permettant de bénéficier d’une vision globale des menaces de crimes financiers.
  • SAS Financial Crimes pour mettre fins aux activités financières suspectes
    Risk Assur hebdo - « Une infrastructure technologique basée sur du calcul intensif permet d'évaluer très rapidement les risques relatifs aux clients et, grâce à des algorithmes sophistiqués, aide à accélérer la détection et les enquêtes financières. »
  • De bonnes conditions de travail pour une meilleure productivité
    Dynamique-mag.com - L’éditeur mondial de logiciels d’aide à la décision, SAS France, fait figure d’exemple en la matière en ayant fait le choix de proposer à ses collaborateurs un lieu de travail optimal pour le bien-être de tous afin qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. Ce n’est pas un hasard si c’est ce type d’entreprise qui joue le rôle de pionnier à ce sujet. En effet, dans ce secteur d’activité très concurrentiel, le marché exige des réponses très rapides qui sont en relation avec le big data.

avril 2014

  • Offrir de bonnes conditions à ses salariés pour en obtenir le meilleur
    lefigaro.fr - « En rendant la vie la plus aisée possible [à nos salariés], on espère contribuer au fait qu'ils vont se donner un peu plus avec joie et bonne humeur au travail quotidien. » Edouard Fourcade, Directeur Général de SAS France
  • 4 méthodes (efficaces) pour lutter contre la fraude
    challenges.fr - « Dans tous les cas, nous travaillons à partir de bases de données informatisées et exploitables qu'il faut constituer soi-même ou grâce à l'aide d'un professionnel, explique Jean-Loïc Berthet. Sachant qu'après la détection, suit l'étape essentielle de l'investigation, où, là encore, des données exploitables seront nécessaires pour pouvoir identifier la fraude et s'en défendre le cas échéant. »
  • Keyrus annonce la signature d’un nouvel accord avec SAS et devient partenaire SAS Visual Analytics
    decideo.fr - « Avec la solution SAS® Visual Analytics, l’éditeur SAS apporte au marché de la visualisation de données une solution originale et particulièrement novatrice, avec des fonctionnalités d’exploration et d’analyse de données de tout premier ordre », souligne Nicolas Marivin, Responsable de l'Agence Business Analytics de Keyrus.
  • Banco Santander Brésil s’appuie sur SAS pour réduire ses pertes liées à la fraude et ses coûts d’exploitation
    Docaufutur - « Avec la solution SAS® Visual Analytics, l’éditeur SAS apporte au marché de la visualisation de données une solution originale et particulièrement novatrice, avec des fonctionnalités d’exploration et d’analyse de données de tout premier ordre », souligne Nicolas Marivin, Responsable de l'Agence Business Analytics de Keyrus.
  • Escroquerie à la TVA : comment l’Etat perd 10 milliards d’euros par an
    Le Parisien Magazine - « L’escroquerie à la TVA coûte à la France plus de 10 milliards d’euros chaque année. Avec autant de succès qu’en Belgique (qui a divisé par 61 le montant de la fraude), le fisc ferait gagner 9,8 milliards d’euros à l’Etat, qui a justement promis à Bruxelles d’économiser 50 milliards d’ici à 2017. »
  • Fier d’être un numéro ?
    influencia.net - «  L’une des finalités les plus importantes de la Big Data, c’est d’améliorer la performance de l’analyse prédictive. Le risque, c’est de ne plus rien laisser au hasard, l’uniformisation de la pensée  », rappelle Mouloud Dey, Directeur des Solutions et Marchés émergents, SAS France.
  • La qualité des données comme vecteur de compétitivité
    Revue-Banque.fr - Un article de Stefan De Lombaert, Directeur Senior SAS, Risk Center of Excellence, EMEA, Asie- Pacifique
  • Perspectives pour les instituts de sondages à l’heure des big data ?
    Marketing professionnel.fr - Si les instituts de sondages ont toujours vécu de la donnée, celle-ci est aujourd’hui au cœur de la réorganisation de leur métier qui doit évoluer avec elle : beaucoup plus en ligne, qualitative, plus proche d’un consommateur qui s’exprime également de plus en plus.
  • Le Groupe Santiane mise sur SAS pour ses ventes de contrat santé
    Le mag it.fr - Alors que la plupart des grands groupes d’assurance et de courtage continue à privilégier plutôt leurs réseaux d’agents et se développe timidement sur le web, le groupe Santiane a choisi d’accélérer dans le numérique en développant ses capacités d’analyse des comportements des clients. Santiane a ainsi équipé ses nouvelles équipes dirigeantes (générale, financière, commerciale) de l’outil SAS Visual Analytics, pour guider leurs décisions en explorant les données sur PC et tablettes.
  • Big data et analytique : une force stratégique pour les DSI ?
    Alliancy Le Mag - Nouveau levier de croissance des entreprises, les big data et l’analytique pourraient redonner un rôle stratégique aux DSI. L’enquête, menée par IDC à la demande de SAS, auprès de 578 responsables et décideurs de départements informatiques, fonctionnels et responsables des études et analyses, montre que l’explosion actuelle des volumes de données est l’opportunité pour les DSI de soutenir les objectifs commerciaux de leur entreprise, dans une démarche stratégique et orientée sur les résultats.

mars 2014

  • Monétisation des données : les entreprises seront-elles contestataires ou conservatrices ?
    Le Cercle des Échos - Les changements qu’apportent les Big data amènent nécessairement l’entreprise à regarder d’une nouvelle manière ses univers, directs ou plus lointains, à penser son quotidien et son avenir différemment et parfois, selon de nouvelles règles.
  • Les entreprises hésitent encore à laisser l’éléphant des Big Data approcher de leurs données de porcelaine
    Le Journal du Net - « Quand j’étais en Afrique, j’ai tué un éléphant en pyjama. Comment un éléphant a-t-il fait pour mettre un pyjama... Je ne saurai jamais ! » racontait Groucho Marx avec son humour décapant.
  • Le Groupe Santiane capitalise sur la data visualisation
    CAPA Conseil - Comment accompagner le top management (direction générale, financière, commerciale) dans une meilleure prise de décision ? Confronté à cette problématique, Santiane qui se développe de plus en plus sur un marché fortement concurrentiel, a choisi de s’appuyer sur la solution de data visualisation de l’éditeur SAS, en l’occurrence la plate-forme SAS Visual Analytics.
  • SAS a ouvert son centre de R&D anti-fraude à Glasgow
    Le monde informatique.fr - Jim Goodnight, fondateur et CEO de SAS, a inauguré le 17 mars le centre de R&D ouvert par la société à Glasgow pour travailler sur les technologies anti-fraude. L'éditeur SAS a ouvert à Glasgow un centre de recherche et développement mondial spécialisé sur les technologies de lutte contre la fraude et la criminalité financière, liées notamment à l'analyse des big data.
  • Congrès Big Data 2014 – Table-ronde de SAS sur les outils du Big Data pour des applications marketing : quel rôle joue la dataviz ?
    infodsi.com - Congrès Big Data 2014 - Jérôme Cornillet, Responsable Solutions Business de SAS et Rolf Neuerburg, Responsable département BI d’ALLIANZ interviendront le 1er avril de 17h00 à 17h20. interviendront le 1er avril de 17h00 à 17h20. Ce sera l’occasion pour Allianz de témoigner sur son utilisation de l’outil SAS® Visual Analytics, qui allie une technologie d'analyse hautes performances à une interface d'exploration conviviale extrêmement graphique.
  • Les trois phases de l’Évaluation globale
    Revue-Banque.fr - Bilan d'étape pour les banques soumises au Comprehensive Assessment. Un article de Stefan De Lombaert, Directeur Senior SAS, Risk Center of Excellence, EMEA, Asie- Pacifique
  • Big Data : SAS introduit la statistique temps réel dans Hadoop
    Journal du Net - SAS annonce une offre analytique, combinant approches statistiques et machine learning, basée sur sa technologie in-memory tournant sur le framework open source Hadoop.
  • Elections municipales 2014 - L’Ifop organise le 22 mars prochain en partenariat avec SAS, I-Télé et 20 Minutes un petit-déjeuner-débat
    ifop.com - A la veille du premier tour des élections municipales, quelles sont les dernières grandes tendances de l'opinion ? L’Ifop organise le 22 mars prochain en partenariat avec SAS, I-Télé et 20 Minutes un petit-déjeuner-débat qui livrera les principales clefs sur l’état de l’Opinion dans la perspective d’un scrutin municipal à bien des égards incertain : niveau d’abstention, poids du vote sanction, enjeux au cœur de la campagne, crédibilité de l’UMP, présence du Front National, souhait de victoire… ? Ces indicateurs seront commentés par les experts Opinion de l’Ifop, à j-1 du premier tour, en présence de personnalités politiques qui réagiront en direct lors d’un débat animé par Michaël Darmon (I-Télé)

février 2014

janvier 2014

  • A l’heure des big data, le monde de la distribution mise sur l’analytique omni-canal avec SAS
    Docaufutur.fr - Les témoignages d’enseignes clientes de SAS dans le cadre de NRF 2014, l’événement majeur du secteur de la distribution, illustrent la variété des usages et l’importance stratégique de l’analytique pour survivre à l’ère de l’omni-canal.
  • Big Data – “Big” économies dans la santé
    Alliancy - Lutte contre les fraudes à l’assurance maladie, personnalisation de l’offre de soins, amélioration de la productivité de l’industrie pharmaceutique… les big data permettent à l’industrie de la santé américaine d’économiser des millions de dollars. Trois questions à Mouloud Dey, directeur business solutions de SAS France
  • Pour analyser ses données, Uniporc Ouest opte pour SAS Visual Analytics
    Lemondeinformatique.fr - Pour faciliter la lecture des données à partir de n'importe quel terminal, y compris tablettes, doté d'un simple navigateur, Uniporc Ouest devait améliorer la visualisation des données. Il s'est doté pour cela de SAS Visual Analytics.
  • 3,02 milliards de chiffre d’affaires pour SAS en 2013
    Itforbusiness.fr - SAS explique ses excellents résultats par son offre liée à la business intelligence et notamment à la forte côte de popularité de son logiciel d'analyse des risques et des opportunités à destination des différents métiers d'entreprise, SAS Visual Business Analytics.
  • Les 100 boîtes où il fait bon travailler aux Etats-Unis
    Cadremploi.fr - Cette année encore, le géant californien Google caracole en tête du classement, suivi par SAS (décisionnel et solutions de business analytics), qui apparaît "pour la 11e fois dans le top 10". La raison de ce succès ? "Un milieu professionnel stimulant, son mode de management valorisant et son cadre de travail exceptionnel", a justifié le dauphin SAS dans un communiqué.
  • Retours d’expérience - La prévision de la demande, un enjeu stratégique pour Carrefour
    Best Practices - Le groupe de grande distribution Carrefour a internalisé un projet de prévision de la demande. Une activité complexe et nécessitant une large palette de compétences.
  • Shell puise dans ses Big Data et en extrait des dizaines de millions de dollars
    IT Pro news - L’analytique transforme les big data de la branche Shell Exploration and Production avec pour bénéfices des décisions d’exploration fiables, des forages de qualité, une optimisation des coûts et une réduction de l’impact environnemental.
  • SAS toujours en haut du tableau
    Boursier.com - « Dans notre métier, il est essentiel d'innover rapidement et de nous intéresser à nos clients" a déclaré J. Goodnight. "Le meilleur moyen d'y parvenir, c'est de soutenir nos équipes. Nous avons passé des décennies à parfaire notre culture et notre environnement de travail afin d'encourager la créativité, en nous attaquant aux problèmes de stress et aux soucis du quotidien de nos employés. »
  • SAS Predictive Asset Maintenance dope l’exploration et la production de pétrole et de gaz de Shell dans le golfe du Mexique
    Infodsi.com - « Nous analysons d’immenses volumes de données en temps réel afin d’améliorer l’efficacité de nos process et de nos ressources, la performance et la fiabilité de nos forages. Dès qu’une alerte SAS nous signale une baisse de performance, nous sommes en mesure d’établir rapidement un diagnostic, d’interroger le système et ainsi de prévenir ou limiter les impacts critiques »

décembre 2013

  • Des offres plus ciblées pour fidéliser
    ecommercemag.fr - « L'apport d'autres données externes, à forte valeur ajoutée, telles que la géolocalisation, les données météorologiques, les informations sur l'écoulement des stocks, les recommandations sur Facebook, vont permettre de personnaliser les offres et les rendre ainsi plus attractives », confirme Mouloud Dey, directeur business solutions de SAS
  • Data cruncher, e-marketeur, les e-jobs prennent le pouvoir
    Le Monde Campus - Sans attendre, l'éditeur de logiciels d'analyses SAS a lancé en 2013 son premier Spring Campus, qui a permis à vingt jeunes diplômés de suivre un mois de formation intensive avant d'effectuer un stage de cinq mois dans une entreprise sponsor, période qui doit déboucher sur l'embauche du stagiaire.

novembre 2013

  • Et si le Big Data revalorisait la fonction des "ressources humaines"?
    lemonde.fr - « Grâce à la modélisation prédictive, l'entreprise peut se projeter et anticiper l'évolution de ses métiers. Elle peut prévoir ses besoins en tenant compte des départs en retraite, du temps nécessaire à la formation à de nouvelles compétences, etc. Elle optimise ses forces dans la durée », précise Mouloud Dey, directeur solutions et marchés émergents de l'éditeur SAS.
  • Social Ecorama: timide amélioration du climat des affaires pour la fin de l'année
    BFM TV - Le "Social Ecorama", le baromètre créé par BFM Business, SAS Institute et Inbox pour anticiper les tendances de l’économie à partir de l’humeur des réseaux sociaux, va bientôt souffler sa première bougie.
  • SAS présente son offre analytique dédiée à la sécurité publique
    Décideo - L'offre de SAS répond aux besoins tactiques, stratégiques et opérationnels des autorités et des services de police, en matière de lutte contre la criminalité, de sécurité intérieure et de contrôle des frontières.
  • SAS annonce la signature d’un accord avec Umanis qui devient partenaire SAS Visual Analytics
    Finyear - « Cette solution a été tout de suite identifiée comme la solution la plus aboutie par notre service Innovation en termes d’exploration dynamique des données sur de large volume, d’exploitation et de requêtage visuel parmi une bibliothèque graphique très riche pour une meilleure compréhension des données de nos clients et surtout, enfin, une exploitation satisfaisante de la BI. » déclare Laurent Piepszownik, Président Directeur Général d’Umanis.
  • SAS met en place le partenariat SAS Visual Analytics
    developpez.com - Le Groupe AVISIA, Inherence Conseil et Umanis deviennent partenaires SAS® Visual Analytics. Par cet accord, les partenaires contribuent au développement des usages et des ventes de SAS® Visual Analytics, la solution de data visualization mise sur le marché il y a déjà quelques mois.
  • SAS met l’analytique en mode cloud à la portée des PME
    Decideo - « Le Cloud Computing, c’est une nouvelle manière de concevoir l’utilisation et la consommation de services IT, plus centrée sur l’utilisateur final », commente Marc Hassenfratz, Responsable du Développement du Marché des Télécommunications, SAS. « Nous allons ainsi permettre aux entreprises qui ne disposent pas de leur propre infrastructure informatique de se connecter à un ensemble de nouveaux services analytiques. »

octobre 2013

  • Analytics in-memory : SAP et SAS unissent leurs forces
    JDN - Les deux éditeurs vont travailler de concert à l'élaboration de technologies communes. Objectif : faire tourner les algorithmes de SAS sur l'architecture d'analyse en mémoire SAP Hana. La collaboration entre SAP et SAS va les amener à aider leurs clients communs à faire tourner des applications et des traitements de Big Data en permettant notamment d'exécuter des algorythmes analytiques de SAS sur la plateforme en mémoire Hana de SAP. Les applications analytiques de SAS bénéficeront en retour d'une intégration aux appliances SAP Hana.
  • Les quatre meilleurs employeurs sont dans le numérique
    01net.com  - Google, SAS Institute, Netapp et Microsoft arrivent en tête du classement des meilleures entreprises où il fait bon travailler établi par l'Institut Great Place to Work. Un classement qui distingue 25 multinationales en fonction de leur culture d’entreprise et des conditions de travail qu’elles offrent.
  • SAS annonce la 2ème édition de SAS Spring Campus, sa formation de Data Scientists
    Cap Campus - « Je souhaite à tout étudiant de vivre la même aventure » témoigne Sylvain Dupuis, ancien élève du M2 ESA aujourd’hui en poste chez SAS. « Je pense que ce programme est une réussite parce que les étudiants ont été sélectionnés en amont : il est essentiel de se sentir à l'aise avec le langage de programmation SAS afin de bénéficier au mieux de l’enseignement Spring Campus. »
  • Big Data : des métiers qui inventent le mouvement en marchant (1ère partie)
    lemagit.fr - Un contexte d'immersion totale - C'est, dans une certaine mesure, le choix que fait l'éditeur SAS, spécialiste de l'informatique décisionnelle, avec le Spring Campus, formation intensive d'un mois suivie d'un stage de cinq mois au sein d'entreprises partenaires. Un cursus proposé de ce fait à des étudiants en fin de cycle (master 2, licence 3).
  • La France Mutualiste satisfait aux exigences prudentielles de Solvabilité II
    Publi-News.fr  - La France Mutualiste a retenu la solution SAS Risk Management for Insurance de l’éditeur SAS afin de répondre aux exigences de la Directive européenne Solvabilité II.
  • La France Mutualiste choisit SAS pour satisfaire les exigences prudentielles de Solvabilité II
    boursier.com  - L'apport fonctionnel de la solution SAS Risk Management for Insurance, ainsi que l'expertise métier de SAS ont été des critères déterminants dans le choix de La France Mutualiste.

septembre 2013

  • L’AMF renforce la surveillance des marchés avec ECM de SAS
    publi-news.fr  - « L’AMF a développé depuis de nombreuses années son outil de détection des manquements boursiers sur la solution SAS et l’a complété et fait évoluer au fil des évolutions des marchés, » commente Alexandra Givry, directrice de la surveillance des marchés de l’AMF.
  • L’AMF traque les opérations de bourse illicites avec SAS
    silicon.fr  - L’AMF, le gendarme des bourses de l’Hexagone, a retenu une solution de SAS Institute pour gérer les alertes relatives à d’éventuelles fraudes sur les marchés. La prolongation d’un partenariat déjà ancien entre le régulateur et l’éditeur américain.
  • Dossier - PME et gestion des données, le paradoxe Big data
    lenouveleconomiste.fr  - “Au-delà d’un certain temps de réaction, les Big Data représentent un risque, une perte d’opportunités, une épine dans le pied par rapport à la concurrence.”, résume Mouloud Dey, directeur solutions et marchés émergents chez SAS France.
  • Qui sera le maître des données dans l'entreprise ?
    lesechos.fr - Les entreprises doivent envisager de nouvelles approches marketing. Pour Mouloud Dey, directeur stratégie et nouvelles technologies de SAS, « il est également impossible aujourd'hui que la relation client soit du seul ressort du marketing. Car l'acheteur final ne veut pas seulement un produit, mais les services qui vont autour, l'avant-vente et l'après-vente ».
  • L'AMF renforce sa collaboration avec SAS
    News-banques.com  - L’AMF utilise la solution SAS® depuis plus de vingt ans, dans le cadre de ses développements internes d’outils de détection automatique d’alertes sur manquements de marché.

août 2013

juillet 2013

  • Analyse prédictive - Tribune de Marcel Lemahieu, Principal Business Solution Manager chez SAS
    Le Club des Acteurs de la performance publique  - Les technologies big data, de modélisation prédictive et d’analyse textuelle permettent d’optimiser chaque politique publique et peuvent contribuer, de ce fait, à la modernisation de notre nation.
  • Vidéo - La Paroles aux Experts - Hong Kong Efficiency Unit et SAS
    La Paroles aux Experts  - L'Efficiency Unit du département administratif de l'Etat de Hong Kong a choisi SAS® Visual Analytics pour traiter les réclamations des administrés, les analyser visuellement, étudier les corrélations entre les informations recueillies et déployer rapidement les rapports via le web et sur des tablettes.
  • Trois histoires de Dataviz avec Air France, STMicroelectronics et Ubisoft.
    business.lesechos.fr  - Pour répondre aux enjeux du Big Data, la visualisation des données, ou datavisualisation, revient dans le quotidien des entreprises. Témoignage d’entreprises (Air France, STMicroelectronics et Ubisoft) qui veulent mieux voir pour mieux vendre.L’éditeur de logiciel SAS et l’Electronic Business Group (EBG) publient un livre blanc sur le sujet.
  • Feu Vert met le turbo avec une base de données toute neuve.
    01Business  - Depuis 2010, une voiture peut être révisée dans n'importe quel centre auto sans perte de garantie constructeur. Une aubaine pour un réseau indépendant comme Feu Vert, qui a refondu son organisation pour capter des nouveaux clients. Le point avec Marie-Pierre Dussolliet-Berthod, responsable gestion de la relation client chez Feu Vert et Vincent Rejany, responsable des solutions de gestion des données chez SAS.

juin 2013

  • Livre blanc sur la data visualisation, le retour de 30 entreprises
    01net  - EBG a lancé son livre blanc réalisé en partenariat avec SAS. Cet ouvrage présente sept mois d’études au travers du témoignage de 30 entreprises exploitant la data visualisation. Cette manière de présenter les données se répand de plus en plus dans le secteur IT.
  • L’EBG lance en partenariat avec SAS son premier livre blanc sur la Data Visualization
    EBG  - Le monde des chiffres et celui des images sont a priori très éloignés. Mais comme souvent, c’est en abattant des a priori que l’on progresse. C’est ce qu’ont su faire les trente entreprises interrogées dans le cadre de cet ouvrage, qui font figure de pionnières dans l’usage concret de la data visualization.
  • La dataviz, facteur de compétitivité pour les entreprises
    usine-digitale.fr - La dataviz concerne également des entreprises de tailles plus modestes. "Par exemple, l'analytique sera fondamentale pour une PME travaillant dans le domaine du social gaming (les jeux sur les réseaux sociaux) : l'analyse des logs d'utilisation de ses jeux est sa seule manière de comprendre ses clients et donc son marché", explique Jérôme Cornillet, responsable de l'offre Business Analytics chez SAS, cité dans le livre blanc.