L'ATIH ausculte les établissements de santé français avec SAS

L'Agence Technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) est chargée de la collecte et de l'analyse des données des établissements de santé. Ces données, une fois analysées, contribuent à éclairer les décisions publiques sur le pilotage « médico-financier » du système de soins français.

Connaissez-vous le PMSI ? Le Programme de Médicalisation des Systèmes d'Information analyse l'activité hospitalière depuis la fin des années 90, et sert de base, depuis 2005, au nouveau système de tarification à l'activité (T2A) des hôpitaux.
Créée en 2000, l'ATIH, gère et analyse les données du PMSI pour le compte de ses ministères de tutelle : Santé et Affaires sociales. Les missions de l'agence couvrent l'ensemble de la chaîne de valeur de la donnée, depuis la collecte des informations jusqu'à la diffusion de tableaux de bord et d'études spécifiques, en passant par l'analyse exploratoire. On ne s'étonnera donc pas de trouver une quarantaine d'utilisateurs spécialistes du code SAS sur la centaine de collaborateurs de l'ATIH.

Améliorer l'ergonomie de ces restitutions pour les utilisateurs externes fait partie des perspectives prochaines de l'ATIH, qui s'est dotée de l'outil SAS® Visual Analytics.

Collecte des données : l'impératif de qualité et de cohérence

Première mission, et premier défi : la collecte de données, auprès des établissements hospitaliers et des Agences régionales de santé. L'ATIH recueille, anonymise et classifie les informations liées à chaque hospitalisation, en lien avec les départements d'information médicale de chaque établissement. Elle recueille aussi des données sur l'activité financière des hôpitaux, sur leurs systèmes d'information ou encore sur la qualité des soins (pour la lutte contre les infections nosocomiales)... Au final, une volumétrie considérable, avec des données issues de sources multiples qu'il faut commencer par mettre en cohérence. Les outils SAS sont donc exploités dès l'amont du processus, pour établir des tableaux de contrôle qualité. Pas d'analyse pertinente sans une qualité irréprochable au départ !  

Rapports récurrents et analyses ad hoc

L'ATIH fournit des tableaux de bord récurrents à ses ministères de tutelle, aux agences régionales de santé et aux établissements eux-mêmes. Ces « repères généraux » concernent l'activité hospitalière dans son ensemble (et son évolution dans le temps), les coûts de l'hospitalisation et la situation financière des établissements. 

Avec les outils SAS, les statisticiens et médecins de l'agence réalisent aussi des analyses à visée décisionnelle : analyses thématiques (sur la réanimation, les soins palliatifs...), études d'impact et travaux de simulation pour éclairer l'orientation des politiques publiques. La mise en place d'un financement ciblé pour la chirurgie ambulatoire ou la réforme de la prise en charge du ticket modérateur, par exemple, se sont basées sur le croisement des données médicales et financières de l'ATIH et les simulations de ses statisticiens.  

SAS, un second langage commun

Les équipes de l'ATIH travaillent avec SAS depuis la création de l'agence. Sur une centaine de collaborateurs, trente à quarante personnes travaillent directement en code SAS pour réaliser leurs analyses. Pour eux qui manipulent des données à longueur de journée, SAS est comme une deuxième langue commune. Les médecins, eux, recourent plutôt à SAS® Enterprise Guide.

L'outil SAS® Data Integration Studio (qui permet de créer une vue unifiée des données de l'entreprise provenant de sources multiples) est également de plus en plus utilisé au sein de l'agence, notamment pour faciliter la restitution des analyses auprès des différents destinataires.

Une mise à disposition des informations pour les différents publics

Indicateurs, rapports, chiffres-clés, études ad hoc... La diffusion des données, qui constitue la dernière grande mission de l'ATIH, se fait essentiellement via le site web de l'agence, via la plateforme de données ScanSanté, qui permet les requêtes pour obtenir des résultats mis en forme.

Certaines informations sont publiques, d'autres sont en accès privé pour les « utilisateurs externes » que sont les établissements hospitaliers, les agences régionales de santé, les ministères de tutelle et d'autres agences et organismes nationaux.

Cette restitution se fait essentiellement grâce à SAS Intranet, les données étant ensuite intégrées dans Drupal pour assurer la conformité graphique avec le site de l'Agence – notamment pour les données publiques. 

Perspectives : visualisation, démultiplication et automatisation

Améliorer l'ergonomie de ces restitutions pour les utilisateurs externes fait partie des perspectives prochaines de l'ATIH, qui s'est dotée de l'outil SAS® Visual Analytics.

Parmi les autres perspectives : une utilisation plus générale de SAS® Data Integration Studio, pour la diffusion des données via la plateforme ScanSanté, et une plus grande automatisation des indicateurs, qui permettrait de dégager du temps pour d'autres missions.

Et du temps, il en faudra ! Le périmètre de l'ATIH a en effet été élargi en 2015 au secteur des établissements et services médico-sociaux. Une charge supplémentaire qui sera assurée avec un effectif inchangé, et qui pose de nouveau la question de la qualité et de la cohérence des données. Les outils SAS ont déjà été mobilisés pour « monter des informations » issues de différentes plateformes. Des données qui suivront ensuite les mêmes chemins d'analyse, jusqu'à leur diffusion aux gestionnaires et décisionnaires du « système médico-social » français, pour planifier et organiser les soins hospitaliers, et optimiser le financement des établissements en fonction de leur activité.   

Enjeux

  • Collecter et analyser les données de l'ensemble des établissements hospitaliers français
  • Réaliser et diffuser des tableaux de bord de l'activité hospitalière
  • Eclairer la prise de décision publique et le pilotage médico-financier du système de soins

Solutions

SAS® Foundation
SAS® Data Integration Studio
SAS/IntrNet
SAS® BI
SAS® Visual Analytics

Les résultats présentés dans cet article sont spécifiques à des situations, problématiques métiers et données particulières, et aux environnements informatiques décrits. L'expérience de chaque client SAS est unique et dépend de variables commerciales et techniques propres, de ce fait les déclarations ci-dessus doivent être considérées dans un contexte. Les gains, résultats et performances peuvent varier selon les configurations et conditions de chaque client. SAS ne garantit ni ne déclare que chaque client obtiendra des résultats similaires. Les seules garanties relatives aux produits et services de SAS sont celles qui sont expressément stipulées dans les garanties contractuelles figurant dans l’accord écrit conclu avec SAS pour ces produits et services. Aucune information contenue dans le présent document ne peut être interprétée comme constituant une garantie supplémentaire. Les clients ont partagé leurs succès avec SAS dans le cadre d’un accord contractuel ou à la suite de la mise en œuvre réussie du progiciel SAS. Les noms de marques et de produits sont des marques déposées de leurs sociétés respectives.

Back to Top